• Ma qualité de vie

8 conseils pour lâcher prise et trouver enfin la paix intérieure

Dernière mise à jour : il y a 1 heure

Trop souvent nous restons agripper à une corde qui nous garde captive. Pour se libérer de ce qui nous enchaîne, exerçons-nous à prendre la vie comme elle vient et à nous libérer aussi de nos blocages.


Photo de Karolina Grabowska provenant de Pexels

Comme la vie peut sembler compliquée parfois et nous donner bien du fil à retordre. Tout ne va pas forcément comme on le souhaite. On cherche absolument à réaliser nos désirs. On tente désespérément de maîtriser la situation, on est désemparé dès que les choses échappent à notre contrôle, on investit temps et énergie à tenter d'influencer le cours des événements et les gens qui nous entourent. On est le marionnettiste de son monde. L'histoire de sa vie, on veut la vivre en étant celui ou celle qui tire toutes les ficelles de l'intrigue. On considère que sa vie doit être façonnée d'une certaine manière et pas autrement, alors on s'obstine à vouloir diriger les choses dans ce sens.


Bien qu'il n'y ait pas de mal à agir pour que sa vie soit comme on voudrait qu'elle soit, il peut arriver d'être face à un cas de figure où nos maintes entreprises sont inefficaces. Et quand nos tentatives répétées sont vaines, on s'acharne, on refuse de lâcher prise, on est malheureux. En fait, dans ce genre de situation, on se rend soi-même malheureux, parce qu'on s'impose cette pression, cette misère psychologique. Pourtant le problème n'est pas dans toutes ces circonstances qu'on veut maîtriser et qu'on ne peut pas contrôler, mais bien en nous.


En parcourant le Web pour en savoir davantage sur le sujet, j'ai appris que lâcher prise est une attitude, une transformation, un éveil intérieur, qui permet de retrouver la paix et la joie de vivre, quand on est confronté à des situations qui ne nous donnent pas le résultat escompté, malgré tous nos efforts. En l'adoptant, on se permet de poursuivre son avancée dans la vie avec plus d'aisance et d'ouverture. C'est une arme puissante pour se défaire des émotions négatives et de la tension créées par l'écart entre la situation recherchée à laquelle on s'agrippe et la réalité. C'est une disposition de l'esprit qui libère et soulage. Mais, décrocher de notre désir de contrôle et surmonter nos blocages est loin d'être facile. Pour trouver la paix et le soulagement, il va falloir faire des concessions. Voici 8 façons d'y parvenir.


1. Arrêter de vouloir tout contrôler

Il faut accepter que certaines choses soient hors de notre contrôle. Plutôt que de gaspiller son énergie à tenter de maîtriser ce qu'on ne peut pas contrôler, il est préférable de réorienter cette énergie vers ce sur quoi on peut agir. Arrêter d'être contrôlant, demande toutefois de surmonter sa peur de laisser aller les choses. Pour ceci, le spirituel est d'une aide précieuse. On s'en remet à ce qui est plus grand que nous, un vœu, des ondes lancées dans l'univers, une prière, selon sa croyance. La crainte s'évanouit petit à petit.


2. Vivre le moment présent

Vivre pleinement le moment présent et regarder vers l'avenir avec sérénité est le meilleur des remèdes. Cela consiste à se focaliser sur le présent en l'appréciant, car le passé est derrière nous et le futur n'est pas encore là. Le futur est incertain. Il est normal d'y penser mais pas d'y être accroché au point de se créer des blocages. Il est important d'apprivoiser cette part d'incertitude qui fait partie de la vie et d'être confiant en l'avenir. Demeurez serein.


3. Porter un nouveau regard sur sa vie

Lâcher prise aide à changer de perspective, ce qui ouvre la porte à de nouvelles possibilités. Cette attitude invite à repenser sa vie, à voir sa situation différemment, à explorer de nouvelles choses, à accueillir des opportunités auxquelles on ne prêtait pas attention auparavant, mais qui se révèlent maintenant à nous. Il s'opère une transformation intérieure positive qui favorise la croissance personnelle. 


4. Être conscient de ses limites

Il n'est pas toujours possible d'arriver à obtenir ce qu'on souhaite en utilisant seulement ses propres forces, pour la simple raison que nous avons des limites. L'important c'est de faire son possible en reconnaissant qu'on ne sait pas tout, qu'on ne voit pas tout, qu'on est pas un super héros ou une super héroïne. Le pouvoir que l'on a sur ce qui est extérieur à nous est limité, par contre le pouvoir que l'on a sur soi-même est grand. Donc en acceptant de faire de son mieux et en travaillant sur son état d'esprit, on peut se libérer de bien des frustrations et de déceptions. Conclusion, on agit sur ce qu'on peut contrôler, et pour ce qui se trouve au-delà de la zone de contrôle et d'influence, on lâche prise.


5. Apprendre à se détacher

Se détacher consiste à prendre du recul par rapport à la situation qui est source de résistance. Il s'agit de s'en éloigner pour s'en détacher émotionnellement, ce qui apaise et soulage. Progressivement, on arrête de se sentir prisonnier de quelque chose qui nous glissent en fait entre les doigts. En abandonnant l'attitude rigide qu'on avait face au problème vécu, on fini par décrocher et par laisser place à la créativité et à d'autres perspectives.


6. Faire un deuil

Dans certains contextes qui sont source de tristesse ou de souffrance, il est bienvenu d'arrêter de s'entêter ou de nier l'évidence et de tourner la page. Cela peut se faire, par exemple, en acceptant de pardonner, en décidant de passer à autre chose, en se lançant dans de nouveaux projets. Quand on fait un deuil, c'est qu'on vit une perte, qu'elle soit sur le plan personnel, relationnel, professionnel ou autre. Le processus de deuil mène de l'état de peine à celui d'acceptation pour ensuite aboutir à la reconstruction. À ce moment, il est enfin possible poursuivre son chemin dans la vie et de commencer un nouveau chapitre.


7. Changer de mindset

C'est se mettre dans un nouvel état d'esprit, un état qui amène à se défaire des schémas de pensée toxiques qui peuvent nous accompagner au quotidien et auxquels on est accroché parce qu'ils nous ont toujours guidés. Ainsi, plutôt que de s'en tenir à nos automatismes, il est préférable de réorienter son esprit vers des pensées utiles qui contribuent à construire une histoire positive de l'expérience vécue. Abandonner les schémas défaillants, c'est s'offrir la liberté de donner une nouvelle interprétation à son histoire.


8. Se déconditionner par rapport aux croyances limitantes

Un croyance limitante est une croyance qui empêche d'avancer, qui bloque, qui freine. Ce sont des idées qu'on peut avoir sur soi-même ou des idées reçues auxquelles on croit qu'on est tenues à cause de notre éducation, de la pression sociale, des attentes ou du jugement des autres. Les croyances limitantes sont de fausses croyances. Tu peux, par exemple, te croire incapable d'apprendre une nouvelle langue parce que tu ne te sens pas doué en langue. Si tu souhaites vraiment apprendre cette langue, il va falloir mettre de côté cette croyance limitante et chercher une croyance aidante. Une croyance aidante pourrait être, par exemple, de croire que tu es compétent et que tu as les ressources pour maîtriser les rudiments de la grammaire.



En ce qui me concerne, j'ai appris à lâcher prise par la force des choses, inévitablement et naturellement parce qu'il n'y avait pas d'autre solution face à la situation vécue. Je vis le « Lâcher prise » en faisant ce qu'il m'est possible avec ce dont je dispose et en acceptant que les choses puissent tourner autrement. Je me nourris de ce que j'ai appris de mes expériences passées pour comprendre mon présent et apprécier ce qu'il a à m'offrir. Je suis confiante en l'avenir et surtout, j'accepte avec foi en la Providence, que ce qui est dans le moment présent est une source de renouveau qui concourt à mon bien et que ce qui sera dans l'avenir, sera pour le mieux : « Que sera, sera, whatever will be will be, the futur's not ours to see, que sera sera, what will be will be » disait la chanson.





ABONNEZ-VOUS AU BLOGUE et si vous aimez cet article, partagez-le. 👍

Vous êtes mon baromètre ! Dites-moi ce que vous pensez de mes articles (commentaires ou réactions), pour que je puisse mieux vous parler des sujets qui vous intéressent.Merci !



REJOINS-MOI SUR LES MÉDIAS SOCIAUX ! 


Instagram

Facebook

Twitter

Pinterest

Tiktok

ABONNE-TOI AU BLOGUE 

Merci de t'être abonné.e!