Bilan des résolutions de l'année : ce qu'on oublie (souvent) de considérer

Mis à jour : juil. 7

Qui dit résolutions dit résultats. Parfois, les retombées attendues ne sont pas forcément au rendez-vous. Sommes-nous trop sévères envers nous-mêmes? Avec un peu de recul et de clarté, on constate qu'on a souvent accomplis bien plus qu'on l'imagine.



Êtes-vous un ou une sceptique des résolutions du nouvel an ? Peut-être avez-vous essayé à plusieurs reprises, mais avez perdu votre motivation en cours de route ? Trouvez-vous difficile de maintenir le cap et d'atteindre la ligne d'arrivée ? C'est en effet un défi. Que de facteurs peuvent entraver notre bon vouloir et, à la longue, faire flancher nos plus belles intentions! On se lance, déterminé et l'esprit rivé sur le but. Mais lorsqu’on ne parvient pas, ou pas entièrement, à atteindre son objectif, l'abattement et le sentiment d'avoir manqué son coup peuvent aisément prendre le dessus. Et quand bien même on réussit à toucher le but, il y a toujours le risque de relâcher les efforts, puis de replonger.


Pourtant, tout n’est pas perdu. Il est possible d’aborder le scénario sous un angle différent et de rendre l’expérience constructive. Pensez-y bien : l’important ne serait-il pas finalement de focaliser sur la progression plutôt que sur le résultat attendu ? La réponse est oui, et voici pourquoi.


1. FAIRE DU CHEMIN EST DÉJÀ UN ACCOMPLISSEMENT


Si vous aviez pris des résolutions au début de l'année, voilà venue l'heure du bilan. Félicitations si vous êtes parvenu à terminer l'année avec la satisfaction d'avoir atteints votre but. Si ce n'est pas le cas, ne soyez pas déçu. Ne pensez pas que vous avez échoué et ne soyez pas trop dur avec vous-même. Dites-vous que vous avez tout de même fait des progrès tout le long de votre parcours. Il ne faut pas négliger le travail accompli. Vos efforts méritent d'être valorisés. Vous avez peut-être ralenti ou reculé, mais cela ne doit pas vous arrêter. Au contraire, appréciez le chemin parcouru et poursuivez le trajet en vous concentrant sur votre progression. Elle doit devenir votre source de satisfaction, bien plus que l'atteinte de l'objectif. Si vous axez votre énergie sur votre développement, vous avez plus de chance d'arriver à votre objectif que si vous focalisez sur le but en oubliant de travailler sur votre processus de croissance.


2. L'OBJECTIF NE FAIT QUE GUIDER LES EFFORTS


Quand on prend des résolutions, que ce soit pour démarrer l'année du bon pied ou pour toute autre occasion, on est animé par un désir de changement. C'est cette aspiration qui nous dirige. L'envie devient ensuite une réelle volonté de vivre une transformation. On visualise ses objectifs, puis on pose des actions concrètes (on met en place un système) afin de favoriser un changement qu'on souhaite durable. La cible à atteindre est ce qui stimule et motive au départ. Mais par la suite, c’est avec de la discipline, de la régularité et de la persévérance qu'on acquiert graduellement une ou plusieurs nouvelles habitudes.

Ne voyez pas votre objectif comme une finalité, mais comme une direction. Votre but ne fait que vous orienter, c'est le processus que vous suivez qui vous fait avancer, vous transforme et vous fera vivre vos aspirations de façon continue. Si votre attention est portée sur la construction d’un système qui fonctionne et sur sa mise en œuvre, il y a de fortes chances que vous arriverez en bout de compte à réaliser votre objectif.


3. BÂTIR UN SYSTÈME POUR RÉUSSIR MÉRITE UNE RÉCOMPENSE


Si on délaisse la procrastination et qu’on investit du temps et de l'énergie à mettre en place des mesures pour s’aider à acquérir graduellement de nouvelles habitudes, on augmente ses chances de réussir. La création d’un système consiste sommairement à :


• faire de petites améliorations continues

• viser de petits objectifs pour diminuer la pression

• commencer petit puis augmenter progressivement

• se créer une routine

• accepter que la vie, avec toutes ses obligations, ses événements inattendus et incontrôlables, ses défis, peut se mettre sur le chemin et changer ce qu'on envisageait.


Les efforts déployés, pour se créer un cadre de fonctionnement aidant, ne sont pas à négliger quand vient le moment d’évaluer sa performance. C’est un accomplissement en soi. Soyez reconnaissant envers vous-même, vous n’avez pas travaillé en vain.


4. SE CONCENTRER SUR LA PROGRESSION APPORTE DE LA SATISFACTION


L’atteinte d’un objectif apporte évidemment de la joie et de la satisfaction, mais cet état de bonheur peut être éphémère, en raison du risque potentiel de rechute. Par contre la progression, et les petites victoires qui l’accompagnent, sont non seulement gratifiantes, mais également motivantes. Elles soutiennent l’élan avec lequel on débute le processus de transformation. Au fur et à mesure qu’on avance, de nouvelles habitudes sont acquises et ces habitudes finissent par faire partie intégrante du style de vie ou du mode de fonctionnement de l’individu. Une fois les habitudes ancrées en soi, elles deviennent des automatismes. On n'y pense plus. Elles sont intégrées pour une longue période de temps, qui peut s'étendre à toute une vie. À ce stade, on ne pourchasse plus continuellement un objectif, on le vit simplement par habitude. La satisfaction que l’on tire de la progression se vit à long terme.


« La motivation vous fait débuter, mais c’est l’habitude qui vous fait continuer. »

Jim Ryun


#objectif #motivé #volonté #nerienlacher #onnelacherien


ABONNEZ-VOUS AU BLOGUE et si vous aimez cet article, partagez-le. 👍

Vous êtes mon baromètre ! Dites-moi ce que vous pensez de mes articles (commentaires), pour que je puisse mieux vous parler des sujets qui vous intéressent. Merci !

Vous aimerez aussi :



REJOINS MA COMMUNAUTÉ !


Instagram : @ma_qualite_de_vie


Facebook : @maqualitedevie


Twitter : @maqualitedevie


Pinterest : @maqualitedevie

© 2023 by Train of Thoughts. Proudly created with Wix.com