Une clé pour faire son chemin : le plan de vie, comment le concevoir ?

Mis à jour : juil. 7

Pas à pas on avance avec ses aspirations autant que ses contraintes. À l'aide du plan de vie, on délimite un cadre dans lequel on cheminera quel que soient les circonstances afin d'accomplir sa mission de vie.




Vous êtes-vous déjà lancé dans une démarche de croissance personnelle ? Sommairement, le développement personnel vise à améliorer sa vie. En ce sens, le plan de vie s'inscrit bien dans un processus d'accomplissement de soi, puisqu'il détermine les paramètres dans lesquels on souhaite faire avancer sa vie. Il existe plusieurs façons de faire son plan de vie. Je présente ici ma sélection de méthodes pour y arriver.


  • La carte de vie : elle est une représentation visuelle de son parcours de vie du plus loin qu'on se souvienne jusqu'à présent. Il s'agit d'étapes et d'événements importants de sa vie à illustrer en les raccordant entre eux, afin de montrer comment ils sont connectés ou afin de présenter la chronologie de ces événements. On choisira des événements qui nous ont appris des leçons, qui nous ont fait mûrir, qui nous ont inspirés, qui nous ont fait apprécier la vie. Faire une carte de vie c'est également se projeter sur l'avenir, se donner une perspective de nos aspirations. La conception visuelle de sa vie peut prendre n'importe quelle forme, par exemple une route, une échelle, un diagramme. Vous trouverez des exemples dans les moteurs de recherche en tapant « life map ». 

  • Les forces et les faiblesses : Lister d'un côté ses forces / qualités / aptitudes naturelles et de l'autre ses faiblesses / défauts / points à améliorer. Ceci aide, d'une part, à dresser un portrait de sa personne ainsi qu'à mieux se connaître et, d'autre part, à se donner ainsi les moyens de travailler à développer son potentiel.

  • Les valeurs : Identifier clairement ses valeurs ouvre la porte à une vie en harmonie avec ses convictions et sa raison d'être, ce qui donne un sens à son existence. Elles permettent aussi d'établir ses priorités, c'est-à-dire, ce sur quoi on va concentrer son attention ou son énergie dans sa vie. Les valeurs teintent l'être. Elles lui donnent une couleur qui lui est propre et qui fait que chacun est unique. Les valeurs sont imprégnées dans la personne car elles s'enracinent profondément en soi.

  • La mission personnelle : La mission personnelle invite à se pencher sur ce qu'on souhaiterait être, ce qu'on aimerait accomplir, ce qu'on se sent investit de réaliser dans la vie, ce à quoi on voudrait contribuer. Elle peut être rédigée en se servant de ce qui est ressorti aux étapes précédentes. La mission personnelle devient non seulement une motivation dans la vie, mais aussi le moteur de son existence, car elle servira à animer son être.

  • Les objectifs : Se fixer des objectifs qui s'alignent sur ses valeurs et qui serviront de jalons dans le parcours de vie. Ce sont des repères sur lesquels on peut fixer son attention tout le long de son cheminement afin d'atteindre ses objectifs. La méthode S.M.A.R.T est un bon moyen de définir ses objectifs. Elle permet d'établir des objectifs Spécifiques, Mesurables, Atteignables et Temporel (court, moyen ou long terme).  

  • Le plan d'actions : Faire un plan d'action signifie mettre en oeuvre une série d'actions qui nous aideront soit à atteindre notre objectif soit à arriver à un résultat qui en est proche.


En concevant son plan de vie, il est nécessaire de prendre en compte les aspects physique, émotionnel, relationnel, professionnel et spirituel de sa vie. Une fois que la démarche est terminée, il devient important de s'atteler à ce qu'on a établi. Après quelques temps, on revisite chacune des composantes du plan afin de les adapter à sa progression ou à son évolution personnelle, puisqu'on est amené à changer avec le temps. Pour ma part, j'ai récemment fait l'exercice de déterminer mes forces et faiblesses de même que mes objectifs. Par contre, la rédaction de mon énoncé de mission personnelle remonte à plusieurs années et, à présent, l'heure est je crois venue de le revoir. Quant à la carte de vie et au plan d'actions, ce sont de nouveaux outils que je découvre en faisant cette réflexion sur le plan de vie et que je suis intéressée à essayer.


Faire un plan de vie prend un certain temps d'analyse, de réflexion et d'effort. Pourquoi donc mettre tant d'énergie à l'élaborer ? En ce qui me concerne, j'ai pris conscience de l'utilité que représente cette démarche pour clarifier sa vie, pour le développement de soi et pour se donner une orientation. Il est possible de s'égarer dans la vie, toutefois, avec une direction structurée, on est plus enclin à se rendre là où on aspire à être, à vivre en accord avec soi-même et à éprouver de la joie de vivre. Évidemment, il y a une grande part de la vie qu'on ne contrôle pas. L'important, c'est de trouver l'équilibre entre le pouvoir qu'on a sur sa vie et celui qui est hors de notre contrôle et de se sentir bien dans l'ensemble.



ABONNEZ-VOUS AU BLOGUE et si vous aimez cet article, partagez-le. 👍

Vous êtes mon baromètre ! Dites-moi ce que vous pensez de mes articles (commentaires), pour que je puisse mieux vous parler des sujets qui vous intéressent.Merci !


Vous aimerez aussi :



REJOINS MA COMMUNAUTÉ ! 


Instagram : @ma_qualite_de_vie


Facebook : @maqualitedevie


Twitter : @maqualitedevie


Pinterest : @maqualitedevie




© 2023 by Train of Thoughts. Proudly created with Wix.com